Blog

Pfizer sensibilise contre les médicaments contrefaits

17 juin 2013
Article rédigé par Webmaster
Actualités

Nous traitons régulièrement sur ce blog des problématiques liées aux innovations apportées par l’utilisation des nouvelles technologies. Pas plus tard que dans le dernier article sur la vente en ligne de médicaments, on faisait une courte parenthèse sur la contrefaçon. Nous allons davantage en parler ici avec la campagne de sensibilisation du laboratoire Pfizer contre les médicaments contrefaits.

Infographie sur la contrefaçon de médicaments

La contrefaçon de médicaments en chiffres – © Pfizer

Le laboratoire pharmaceutique américain Pfizer, 2e plus gros laboratoire en France dont les effectifs dépassent les 2000 collaborateurs, lance pour l’été une campagne Web de sensibilisation contre les dangers de la contrefaçon de médicaments. L’European Alliance for Access to Safe Medicines dénonce la prolifération du phénomène, allant de 50 à 90% de médicaments contrefaits suivant les produits et les endroits du globe.

Le dispositif est un triptyque organisé de la sorte : des bannières animées présentes sur de nombreux sites Internet contenant des messages d’avertissement basés sur les chiffres officiels du phénomène ; des messages d’alerte qui apparaîtront aux Internautes lors de certaines recherches spécifiques qu’ils feront sur leur moteur de recherche habituel ; et, point de convergence du dispositif : un site dédié d’informations édité par Pfizer, contenant de nombreuses informations, chiffres clés et autres messages de prévention (notamment avec cette excellente infographie du LEEM sur « Comment identifier un médicament contrefait« )

Sur ce site, Pfizer rappelle la réalité du développement des (bons) médicaments, avec les années de recherche et développement, puis de tests sanitaires pour s’assurer de l’innocuité des traitements. Des avertissements quant aux dangers inhérents à la prise de produits sont également dispensés : si le seul « danger » de certaines contrefaçons est de n’être que des placebos, d’autres peuvent directement entraîner la mort. Pfizer promeut également les moyens de lutte que l’entreprise a développé, par le biais d’une coopération étroite avec les douanes, la création d’emballages inviolables, mais également la mise en place du DataMatrix, un code-barres placé sur les emballages passé en 2011 de 7 à 13 chiffres pour améliorer la traçabilité des produits pharmaceutiques dans le monde. Ces engagements sont la traduction opérationnelle de la signature, par le laboratoire, de la charte de lutte contre la contrefaçon sur Internet signée en 2009.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *