Blog

Index ATM 2012 : Sanofi Aventis en 3e position

11 décembre 2012
Article rédigé par Webmaster
Actualités

L’Access to Medicine Foundation est une association à but non-lucratif basée aux Pays-Bas et qui oeuvre pour l’accès des médicaments à tous, jusqu’aux populations les plus défavorisées. Elle a récemment publié l’index ATM 2012 qui évalue les efforts réalisés par les compagnies pharmaceutiques pour améliorer la couverture pharmacologique des populations. Le laboratoire toulousain Sanofi Aventis, première entreprise pharmaceutique de France, y figure à la troisième position sur les vingt plus importantes sociétés évaluées.

Méthodologie de l’Index ATM

En dépit de l’image négative que véhiculent régulièrement les médias généralistes au sujet des laboratoires pharmaceutiques, le secteur fait preuve d’un niveau d’autoévaluation plus élevé qu’on ne l’imagine de prime abord. L’index ATM est calculé pour le compte de l’AMF par MSCI ESG Research, une société d’études et d’analyses américaine spécialisée dans les domaines environnementaux  sociaux et gouvernementaux. L’index est basé sur l’audit des laboratoires pharmaceutiques en fonction de critères organisationnels et opérationnels regroupés en sept domaines techniques que voici :

Critères de notation et évaluation - index ATM 2012

Coefficients des différents critères d’évaluation – index ATM 2012

  • Management général ;
  • Politique d’actions publiques ;
  • Recherche & Développement ;
  • Politique tarifaire ;
  • Brevets ;
  • Capabilité (production, logistique) ;
  • Dons et oeuvres philanthropiques.
Chacune de ces sept facettes de l’entreprise est ensuite analysée à l’aune de la situation rencontrée pour 33 maladies dans 103 pays en voie de développement suivant quatre piliers stratégiques :
  • Le niveau d’engagement ;
  • La transparence ;
  • Les résultats obtenus ;
  • L’innovation.

Résultats, évolutions entre 2012 et 2010

[download id= »1″]

ATM 2012 - Classement général

Classement général de l’index ATM 2012

Le rapport est disponible dans son intégralité sur le site dédié à l’étude et à l’index ATM. On y apprend que Sanofi arrive sur la plus petite marche du podium, en progression de deux places par rapport au dernier index datant de 2010. Le laboratoire occupe même la première place dans le domaine de la politique d’actions publiques, et la seconde place dans les domaines de la R&D, de la capabilité, et des dons et oeuvres philanthropiques.

Dans son rapport, l’AMF salue les efforts de Sanofi dans sa lutte contre le paludisme et d’autres maladies exotiques rencontrées dans les pays du Sud, dans le renforcement de son partenariat avec l’OMS.

Comme le déclarait Gilles Lhernould, Vice-Président Senior RSE de Sanofi :

L’enjeu de demain consistera à éliminer l’écart entre le Nord et le Sud en matière d’accès à la santé. En tant que leader mondial de la santé, nous sommes particulièrement bien placés pour contribuer à cet objectif.

 

Etude de cas : Sanofi Aventis contre le diabète en Algérie

Parfaite illustration de la politique de d’actions publiques de Sanofi, sa filiale algérienne dispose depuis 2010 d’un programme local d’éducation de la population au diabète, Diabeduc. Avec 10% d’Algériens diabétiques et 25% d’entre eux vivant avec un diabète de type 1, la pertinence du programme est indiscutable. Ses axes pédagogiques sont les suivants :

  • Hypoglycémie du diabétique ;
  • Alimentation du diabétique ;
  • Le pied diabétique ;
  • Autocontrôle et autosurveillance ;
  • Diabète et insulinothérapie ;
  • Activité physique et diabète au quotidien.

A l’occasion de la journée mondiale du diabète le 14 novembre, le laboratoire toulousain a justement organisé une journée portes ouvertes pédagogique au golf de Dely-Ibrahim. Cette journée à destination du grand public mobilisait la SADIAB et les professionnels locaux qui ont monté des  activités ludiques, sportives et scientifiques autour des thématiques suivantes :

  • Complication du diabète et alimentation du patient diabétique ;
  • Diabète de type 2 et auto-contrôle ;
  • Diabète de l’enfant.
Mais le grand public n’est pas le seul axe de communication de Sanofi Algérie, qui a créé également des programmes de formation à destination des médecins locaux. Près de 1000 médecins ont ainsi suivi différentes formations visant à améliorer leurs compétences en diabétologie et l’insulinothérapie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *